L’affiliation est une méthode de monétisation (pour gagner de l’argent) qui permet de toucher des revenus en faisant l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur.

Pour faire simple et vous expliquer clairement le principe d’affiliation, nous allons nous positionner sous l’angle des 3 acteurs concernés.

1. Le vendeur (annonceur ou marchand)

Le vendeur a un produit (ou un service, mais pour la définition on va rester sur le cas du produit) dont il aimerait voir les ventes augmenter.

Pour générer plus de chiffre d’affaires, le vendeur souhaite donc faire la promotion de son produit. Il peut alors décider de faire appel à une force de vente : un affilié.

Le vendeur conclut donc un partenariat d’affiliation avec cet affilié, en espérant que ce dernier offre plus de visibilité à son produit. Le vendeur rémunère son partenaire affilié dès lors qu’il lui apporte de nouvelles ventes, avec des commissions.

Un vendeur peut travailler avec plusieurs affiliés en même temps pour décupler sa force de vente.

2. L’acheteur (le client)

L’acheteur, par définition, souhaite acheter le produit d’un vendeur. Pour ce faire, il va être confronté à différents canaux de distribution.

Dans notre exemple, soit il passe directement par le site marchand du vendeur, soit il tombe sur la promotion d’un affilié. Dans les deux cas, son besoin d’acheter sera satisfait, sans qu’il n’y ait de répercussion négative sur le prix.

Si l’acheteur passe par la promotion d’un affilié pour acheter le produit, il sera tracké de telle sorte à ce que le vendeur sache que la vente a bien été effectuée grâce à un affilié.

3. L’affilié (le promoteur)

L’affilié joue le rôle d’intermédiaire entre le vendeur et le client.

A la conclusion du partenariat avec le vendeur, l’affilié reçoit un lien unique (un lien d’affiliation), qui permet de l’identifier (au cas où il y aurait plusieurs affiliés).

L’affilié est libre de partager ce lien à qui il souhaite, et de la manière de son choix, à condition bien sûr qu’il respecte les conditions d’utilisations du vendeur (il existe des abus comme le Spam qui peut donner une mauvaise image au vendeur par exemple).

L’affilié a donc pour mission de trouver des clients à son partenaire, et de les rediriger (via son lien d’affiliation), vers la page de vente du vendeur.

Si le client clique sur le lien d’affiliation et achète le produit, alors l’affilié reçoit un pourcentage (préalablement défini par les deux parties) sur la vente.

Sur Internet, l’affiliation peut se présenter sous différentes formes (différentes façons de promouvoir un produit, différents types de rémunérations, différentes méthodes pour capter des clients, voire même différents objectifsnous y reviendrons plus tard).

Cas concret (et plutôt commun) de partenariat d’affiliation

Vous souhaitez devenir affilié et vendre des produits (disons des trottinettes électriques). Vous avez un site web qui parle de trottinettes électriques, et avez environ 1000 visiteurs mensuels (des potentiels clients puisqu’ils s’intéressent aux trottinettes électriques).

Vous aimeriez monétiser votre site, et vous choisissez de vendre des trottinettes électriques par le biais de l’affiliation. Pour se faire, vous allez essayer de trouver un partenaire (une marque par exemple) qui fabrique des trottinettes. Vous lui proposez de faire la promotion de sa nouvelle trottinette sur votre site, en espérant que sur les 1000 visiteurs mensuels, il y en ait quelques ’uns qui se décident à acheter.

Imaginons que le produit à l’achat coûte 500€, et que vous avez conclu un pourcentage commissionnaire de 10% sur chaque vente. Vous savez que si un visiteur achète la trottinette après être venu sur votre site, et après avoir cliqué sur le lien d’affiliation (pour se rediriger vers la page de vente du vendeur), vous toucherez automatiquement 50€. Si vous générez 2 ventes, vous recevez 100€ de votre partenaire, etc.

C’est aussi simple que cela. Du moins, définir le principe est simple.

Comment faire de l’affiliation et être affilié ?

Par définition, pour être affilié, vous allez avoir besoin d’un partenaire (qui possède au moins un produit ou un service) et d’un lien d’affiliation.

Comment trouver un partenaire d’affiliation et obtenir votre lien ?

Plusieurs solutions existent.

Tout d’abord, sachez qu’il existe des plateformes d’affiliation créées spécialement pour mettre en relation affilieurs (vendeurs / annonceurs) et affiliés. En tant qu’affilié, si vous vous rendez sur une de ces plateformes, vous pourrez trouver des catalogues très fournis de produits à vendre, en fonction de vos critères de recherche. Vous verrez également à combien est la rémunération (le pourcentage commissionnaire), à qui appartient le produit, et parfois même, la popularité du produit.

Pour devenir affilié, il vous suffit de s’y inscrire, et de choisir parmi les nombreuses offres, le produit que vous souhaitez promouvoir. Une fois fait, vous recevrez un lien d’affiliation que vous pourrez diffuser à une audience (à des personnes susceptibles d’acheter ce produit).

Ensuite, vous pouvez parfaitement contacter directement un annonceur, pour lui proposer un partenariat d’affiliation.

S’il a l’habitude de travailler avec des affiliés, ce dernier vous proposera de faire partie de son programme d’affiliation, et de vous inscrire à sa plateforme personnelle où vous pourrez récupérer vos liens trackés, et suivre vos performances (nombre de clics générés par votre lien, nombre de vente, etc.).

Mais tout marchand ne dispose pas de programme d’affiliation. Mais sachez que rien n’empêche de conclure un partenariat, si vous lui soumettez un bon moyen de tracker vos performances pour qu’il puisse vous payer en conséquence de vos efforts.

Sachez également que si vous avez une audience (comme des centaines ou des milliers de visiteurs sur votre site, ou des milliers de followers sur Instagram, ou des millions de vues sur Youtube pour ne citer que ces exemples), il n’est pas rare que ce soient les annonceurs eux-mêmes qui vous contactent pour créer un partenariat d’affiliation. Ainsi, à vous de choisir si vous souhaitez ou non travailler avec lui.

Enfin, je voulais mettre l’accent sur le Programme Partenaires Amazon. Peut-être ne le saviez-vous pas, mais Amazon propose un Club Partenaires qui permet à n’importe qui de devenir affilié sur Amazon. Ainsi, il est très facile de souscrire à cette offre, de récupérer vos liens d’affiliation pour faire la promotion de n’importe quel produit présent sur la Marketplace. Si les pourcentages commissionnaires restent généralement assez faibles (et non négociables), c’est un moyen très simple pour faire de l’affiliation.

Les commissions et différentes formes de rémunérations en affiliation

Nous l’avons vu, la commission sur vente est la forme de rémunération la plus courante. Si sur Amazon vous ne pouvez pas négocier ce pourcentage, vous êtes libre de pouvoir le faire avec des partenaires que vous aurez déniché (mieux encore si c’est eux qui viennent à vous). Cette méthode de rémunération peut-être très avantageuse, car les taux commissionnaires peuvent atteindre des sommets sur certains marchés ! Il m’est arrivé par exemple de toucher des commissions à hauteur de 60% sur la vente d’un produit. Si c’est assez rare, ce n’est toutefois pas impossible.

Autre manière de se faire rémunérer : recevoir gratuitement le produit en question. Cette pratique est très courante, notamment chez les influenceurs sur les réseaux sociaux. Si vous disposez d’une audience suffisante, les marques peuvent vous envoyer gentiment leur nouveau produit pour que vous en parliez à votre communauté. C’est très fréquent pour les youtubeurs gaming par exemple, qui reçoivent des ordinateurs, du matériel de gaming, etc.

Mais en affiliation, il n’est pas toujours question de produits ou de services. Sachez que si vous possédez un site Internet qui draine des visiteurs régulièrement, vous pouvez le monétiser de plusieurs manières.

Le CPC (Coût Par Clic) : Si vous mettez en place une bannière publicitaire sur votre site, pour promouvoir un annonceur, ce dernier peut vous rémunérer en fonction du nombre de clics sur cette bannière. Plus vos visiteurs cliqueront sur votre publicité, et plus vous toucherez de l’argent.

Le CPL (Coût Par Leads) : Un annonceur n’a pas forcément pour objectif de vendre (ou du moins pas tout de suite). Il arrive que certains partenaires ont pour objectif de se bâtir une liste email de prospects, sur laquelle ils pourront aisément communiquer plus tard.

Ils cherchent donc à ce que les internautes s’inscrivent sur cette liste e-mail (qui peut se présenter sous forme d’une Newsletter, d’une inscription pour recevoir un ebook, etc.). Ainsi, ces annonceurs vont contacter des sites (potentiellement le vôtre) pour que vous l’aidiez à remplir cette liste d’emails de prospects (les fameux « leads ») en invitant vos visiteurs à s’inscrire à cette liste. Vous serez alors rémunéré en fonction du nombre de leads que vous aurez généré pour l’annonceur.

Le CPM (Coût par Mille) : Beaucoup mois fréquente, cette forme de rémunération permet à l’affilié de toucher des commissions en fonction du nombre de pages vues (coût par mille pages vues). Plus les visiteurs sont confrontés à la publicité, plus le site affilié reçoit de l’argent de la part du partenaire.

Par quels moyens faire de l’affiliation ?

L’affilié dispose de tous les outils numériques pour faire la promotion du produit d’un annonceur. Selon les règles érigées lors de la création du partenariat (plus ou moins flexibles), l’affilié peut choisir la manière dont laquelle il va communiquer.

Je l’ai déjà beaucoup évoqué, mais le site Internet est la façon la plus commune de faire de l’affiliation. Si votre site attire suffisamment de trafic, vous aurez toutes vos chances pour que votre publicité convertisse vos visiteurs en clients. Pour cela, vous devrez optimiser le SEO de votre site afin qu’il soit visible sur les moteurs de recherche comme Google.

Rapidement évoqués précédemment, les réseaux sociaux ont leur rôle à jouer. En effet, vous pouvez (si les conditions le permettent) partager votre lien d’affiliation sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Snapchat, Youtube, etc.). Dès lors que vous possédez une audience (on peut parler aussi de communauté) fidèle, vous serez en mesure de la monétiser en proposant à votre fan base des produits en affiliation. Évidemment, pour que l’opération réussissent, il est préférable de leur soumettre un produit susceptible de pouvoir les intéresser, qui soit de préférence en rapport avec votre thématique.

L’emailing, ou email marketing, est clairement un des moyens les plus puissants pour faire de l’affiliation. En possédant une base composée de plusieurs milliers d’emails (qualifiés, ça va de soi), il suffirait d’envoyer un petit mail promotionnel avec un copywriting un minimum soigné, pour récolter de nombreuses ventes. Si certains pensent que l’emailing est dépassé, je peux vous assurer que c’est un outil extrêmement efficace (si bien utilisé).

Récemment, j’ai fait la promotion d’un produit à 199€ (commissionné à 30%) sur une de mes bases mails comprenant 7000 inscrits. L’envoie d’un unique mail, m’a permis de générer 23 ventes (seulement 23 personnes sur un peu plus de 7000). L’opération m’a rapportée 59.70€ (30% de 199) X 23, soit 1373.10€.

Grossièrement on pourrait dire que l’envoie d’un mail (qui m’a pris moins d’une heure à écrire), m’a rapporté un SMIC. Voilà ce que l’email makreting peut faire s’il est bien utilisé…

Mais il existe encore bon nombre de moyens de faire de l’affiliation. Il suffit d’être un peu imaginatif !

L’affiliation : combien ça rapporte ?

Gagner de l’argent avec l’affiliation n’est pas si compliqué. En fonction de votre stratégie, de votre marché, de vos moyens de promotions, de votre audience, ou bien encore de la hauteur de vos commissions, la rémunération varie extrêmement d’un cas à l’autre.

On est d’accord, vous pouvez faire chou blanc avec l’affiliation sur Internet, notamment si vous n’avez aucune connaissance dans le domaine et que vous vous lancez à l’aveugle.

Mais vous pouvez également faire fortune, puisqu’il n’y a aucune limite de gains. Plus vous travaillerez et vous investirez dans ce business en ligne, plus vous gagnerez de l’argent. Avec les bonnes méthodes, de bonnes stratégies et un ciblage efficace, il est possible d’y gagner beaucoup d’argent. Ce n’est pas illusoire ni présomptueux de le dire. C’est juste un fait.

Après plus de 10 ans dans le bain de l’affiliation, je peux en attester.

Et je vais être honnête avec vous, l’affiliation est pour moi le meilleur moyen de gagner de l’argent sur Internet, tant il comporte des avantages.

Les avantages du business l’affiliation sur Internet

Résumons un peu :

  • Vous n’avez pas de produits ou de services à créer (puisque vous vendez ceux des autres).
  • Vous n’avez pas de clients à gérer (ce sont les clients de l’annonceur, c’est lui qui conclu la vente et se charge du service client).
  • Vous êtes seulement un intermédiaire qui ne prend aucun risque (le seul risque que vous encourez est de ne pas respecter le partenariat mis en place et de porter préjudice à l’annonceur. Mais si vous êtes professionnel, il n’y a aucune raison de vous embrouiller avec votre partenaire)
  • Vous travaillez comme vous voulez (vous êtes libre de choisir comment promouvoir les produits). Juste bien respecter les règles et conditions du partenariat s’il y en a.
  • Vous travaillez quand vous voulez. Aménagez vos horaires à vitre guise, travaillez depuis chez vous ou n’importe quel endroit de la planète, peu importe. Vous êtes votre propre patron, vous faites ce que vous voulez.
  • Il n’y a pas de limite de gains. Plus vous vous consacrez à votre business, plus vous augmentez vos chances de vous enrichir.
  • L’affiliation est un business quasi automatisable. Si vous bossez bien dès le départ, entretenir un tel business ne demande par la suite que très peu d’efforts. Si par exemple votre site est bien positionné sur Google, les ventes tomberont automatiquement (grâce au trafic naturel), même quand vous dormirez.
  • L’affiliation est un business scalable. Dès lors que votre 1er business tourne de manière quasi automatique, vous aurez tout le temps dans créer un 2ème, puis un 3ème, etc… afin de multiplier vos sources de revenus.

En affiliation, votre seule limite est votre temps. Car oui, lancer un business en ligne en affiliation ne coûte quasiment rien. Allé, disons 100€ si vous créez votre site, et puis c’est tout. Ainsi, on peut se lancer sans forcément avoir besoin de capital de départ, et notamment si vous combinez l’affiliation et le SEO.

L’affiliation SEO : Le meilleur combo pour générer des revenus mensuels en automatique ?

Oui. Clairement.

Du moins, c’est de cette manière que je génère mes propres revenus depuis plus de 10 ans. Ce n’est pas un mythe, les revenus passifs ça existe. Cependant, comme je l’ai expliqué précédemment, il faut bûcher suffisamment au départ. L’argent ne tombe évidemment pas du ciel.

En quelques mois, il est tout à fait possible de créer un 1er business en affiliation et de générer ses 1ers revenus.

Bien sûr, il faut posséder suffisamment de connaissances, ou se former dans différents domaines (Création de sites, SEO, Marekting Web, etc.) pour se donner une chance de réussir.

Si le sujet vous intéresse, et que vous voulez en savoir plus sur comment générer des revenus mensuels de manière automatisée et sur le long terme, vous pouvez participer à ma prochaine Masterclass en ligne, que j’ouvre régulièrement.

L’entrée est totalement gratuite, il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous pour réserver votre place.

Ce sera avec plaisir que je vous y accueillerai !

OBTENIR MON ACCES A LA MASTERCLASS (GRATUIT)